Par Chloé Breton, le 4 mars 2020

À la fin de mes études, je ne savais pas vers quel emploi me diriger. Je consultais des offres à tout moment de la journée : dans le bus, en dînant ou avant d’aller me coucher. À chaque fois que je consultais une offre d’emploi, il y avait quelque chose qui me retenait d’envoyer ma candidature : ce n’était pas exactement les tâches que je voulais faire, le milieu de travail était trop loin de chez moi, les valeurs de l’entreprise ne me rejoignaient pas totalement…

Psst! Savez-vous combien d’offres d’emploi j’ai consultées avant de trouver le poste qui me correspond? Des dizaines, pour ne pas dire des centaines!

À un moment, je me suis impatientée. Après des mois de recherche, j’ai pris l’initiative de revoir mes critères qui étaient trop précis et ce fut une bonne décision. À peine quelques jours plus tard, j’ai reçu une offre d’emploi qui me ressemblait et j’ai immédiatement envoyé mon curriculum vitae. Cela a porté ses fruits et je suis honorée de faire maintenant partie d’une équipe de travail qui partage mes intérêts et où je me sens à ma place.

Quand j’y repense, je crois que ma tendance à être très sélective dans ma recherche d’emploi venait de ma peur d’être rejetée par un employeur. La crainte de ne pas être sélectionnée pour un emploi dans lequel je me voyais parfaitement m’a menée à augmenter mes critères pour ralentir mon processus de recherche.

Bref, cette situation m’a fait comprendre qu’il ne faut pas avoir peur de s’activer pleinement dans sa recherche d’emploi et qu’il faut prendre des risques afin de décrocher l’emploi de nos rêves.

Voici ce que j’ai appris :

  • Les tâches décrites dans l’offre ne reflètent pas l’entièreté du travail à accomplir. Ce n’est qu’un résumé rapide et sommaire de l’emploi.
  • Dans l’offre d’emploi, l’équipe et l’ambiance de travail ne sont pas définies. C’est au moment d’entrer en fonction que l’on peut les connaître et ainsi développer un sentiment d’appartenance qui favorise notre épanouissement au travail.

Il est important d’avoir des critères pour bien cibler notre recherche. Toutefois, il est parfois gagnant d’oser postuler sur une offre qui pique notre intérêt afin d’en apprendre davantage.

Qui sait ? Ça pourrait être le début d’une belle histoire professionnelle!


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire de Libre Emploi.

X