Par Marie-Michèle Dionne, le 11 novembre 2020

Vous avez décroché l’emploi que vous convoitiez? Félicitations!!! Vous avez toutes les raisons d’être fier de vous. Cet objectif est maintenant atteint, mais pourtant, ce n’est que le début de votre aventure… C’est bien de décrocher un emploi, encore faut-il le garder! La réussite de ce défi passe essentiellement par une bonne intégration dans le poste et dans l’équipe de travail. Et contrairement à ce que plusieurs personnes croient, cette responsabilité ne dépend pas que de l’employeur : vous avez aussi votre part à assumer pour que vos premières semaines se passent bien.

1. La première journée : on brise la glace

Journée importante, si l’en est une! Vous voulez faire une bonne première impression auprès de vos nouveaux collègues de travail. Attendez-vous à une inondation d’informations à retenir. Tout le monde sait que vous avez les compétences et le potentiel nécessaires pour faire le travail, mais vous avez tout à apprendre en ce qui concerne le fonctionnement de l’organisation. Ouvrez grandes vos oreilles et vos yeux et prenez des notes au besoin!

Côté relationnel, intéressez-vous aux autres et osez parler de vous lorsqu’on vous posera des questions. Les gens veulent apprendre à vous connaitre, répondez-leur tout simplement!

2. Des nouvelles tâches qui peuvent déstabiliser

C’est tout à fait normal que vous ayez de nouvelles responsabilités, même si vous occupiez auparavant un poste similaire. Peut-être que ces nouvelles tâches vous plaisent moins? Peut-être même qu’elles vous font un peu peur… Voyez-les comme un défi, une occasion de développer de nouvelles compétences ou encore d’explorer de nouvelles possibilités. Peu importe l’emploi que vous occupez, il y aura toujours des tâches qui vous plairont moins que d’autres.

Mon conseil :  mettez-vous un sourire au visage et vous verrez qu’elles vous paraîtront moins pénibles! Ici comme ailleurs, une attitude positive fera une grosse différence et qui sait, peut-être vous découvrirez-vous de nouvelles forces?

3. Les inévitables erreurs

Tout nouvel employé commettra des erreurs ou des oublis en début d’emploi, C’EST NORMAL!  Tout comme il est normal aussi que les personnes qui vous forment vous les fassent remarquer afin que vous les corrigiez. Ne le prenez pas mal! Ces commentaires se font dans un but constructif et non pas pour vous rabaisser ou vous insulter. Restez ouvert d’esprit, reconnaissez vos erreurs et faites en sorte de ne pas les répéter.

4. La clé d’une bonne intégration

S’adapter à un nouvel emploi prend du temps. Lorsque j’entends des clients me dire qu’ils sont partis après quelques jours parce qu’ils n’aimaient pas le travail, j’ai envie de leur demander s’ils ont laissé le temps au temps de faire son œuvre… Toute nouvelle situation demande une période d’adaptation, d’apprentissage et d’ajustement qui peut, parfois, être plus difficile.

Mon conseil : soyez patient et laissez passer les premières semaines avant de décréter si vous aimez l’emploi ou pas.

5. Il y a des exceptions

Évidemment, il y a des exceptions à tout ce que je viens de vous dire. La principale : si on vous manque de respect, que vous le signalez et qu’aucun changement n’est apporté après quelques jours, je peux très bien comprendre que votre patience soit moins grande. Aussi, si on vous abandonne dans votre nouvel emploi et que personne n’est disponible pour vous former ou, du moins, répondre à vos questions, l’adaptation sera plus difficile.

La réussite de cette intégration dépend donc à la fois de l’employeur et de vous. Chacun doit y mettre du sien et y mettre le temps nécessaire. Dans ce contexte, vos meilleurs alliés sont l’ÉCOUTE et la PATIENCE.

En cas de besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide, les conseillères de Libre Emploi sont là pour vous! 418 648-0044.

Sur ce, bon début d’emploi!


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire de Libre Emploi.

X