Image provenant de : https://www.youtube.com/watch?v=CkO7hGopweE

Vous souvenez-vous de l’épreuve de La maison qui rend fou dans Les 12 travaux d’Astérix ? Et bien vous seriez étonné.e de savoir que pour de nombreux chercheurs d’emploi, certains processus de recrutement font le même effet.

En effet, plusieurs personnes :

  • connaissent mal l’informatique ou ne l’utilisent pas du tout;
  • n’ont pas de courrier électronique;
  • n’ont accès à un ordinateur qu’aux heures d’ouverture des espaces publics (bibliothèques, salles multiservices de Services Québec, Libre Emploi, etc.);
  • se rendent sur les lieux de l’entreprise pour remettre leur CV en mains propres et se font dire qu’elles doivent postuler en ligne.

Que se passera-t-il lorsque ces personnes feront face à un processus de recrutement excessivement difficile et fastidieux ? Elles abandonneront rapidement et iront vers une autre entreprise.

Voici certaines pistes pour vous aider à élargir votre bassin de candidats potentiels… surtout dans le contexte actuel :

Soyez ouvert à recevoir un CV en mains propres.

Plusieurs personnes préfèrent se rendre directement sur les lieux d’une entreprise pour postuler. Ça leur permet de voir l’emplacement et de rencontrer certains membres du personnel. Lorsqu’on refuse de prendre leur CV sur place, ça peut laisser une mauvaise première impression de vous ou de l’entreprise.

Tentez d’accommoder les candidats, dans la mesure du possible.

Si vous avez des documents électroniques à remplir, prenez un moment pour le faire avec eux ou référez-les à un centre-conseil qui offre cet accompagnement, Libre Emploi par exemple. Au lieu de faire une entrevue virtuelle, privilégiez un entretien en personne. Vous avez à envoyer les horaires par courriel? Imprimez-lui ou affichez-les dans vos locaux. Bref, essayez d’être flexible et d’aider les candidats.

Évitez les formulaires électroniques demandant de retranscrire l’entièreté du CV.

Souvent, la personne peut joindre son CV directement en postulant, mais elle doit ensuite remplir chaque question manuellement : nom, prénom, adresse, expérience de travail, formation et sans compter les sous-questions (jour/mois/année de début et de fin de chaque emploi). Saviez-vous que ces méthodes peuvent faire abandonner un candidat potentiel assez rapidement?

En cette période de pénurie de main-d’œuvre, je vous conseille de faciliter la vie aux candidats qui souhaitent postuler dans votre entreprise. La maison qui rend fou, c’est bien drôle en dessin animé, mais beaucoup moins dans la réalité!


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre bi-mensuelle de Libre Emploi.

X