Dans une période où les possibilités d’emploi sont nombreuses, il peut être tentant de se dire : « Les employeurs ont tellement besoin de personnel que ce n‘est pas grave si je ne suis pas totalement bien préparé ». Ces derniers temps, je parle fréquemment à des candidats qui sont intéressés à proposer leurs services, mais j’observe malheureusement certaines lacunes qui peuvent décourager un employeur à les contacter. 

Le CV contient des erreurs dans les coordonnées et il n’est pas à jour

Même si l’importance d’avoir les bonnes coordonnées sur son curriculum vitae peut sembler évidente, il arrive plus souvent qu’on ne le pense que des erreurs se soient glissées lors de la rédaction ou encore qu’on ait oublié de les mettre à jour. Il faut être vigilant sur cet aspect, sinon, vous trouverez que votre téléphone ne sonnera pas souvent!   

Par ailleurs, il est nécessaire que votre CV contienne vos expériences de travail à jour. Trop souvent, je vois des gens qui me disent faire de la recherche d’emploi sans avoir pris la peine d’ajouter leur dernière expérience sur leur CV.

Le CV et la lettre ne sont pas adaptés au poste ciblé

La qualité d’un curriculum vitae est influencée, entre autres, par sa cohérence avec la description de l’emploi. Ceci est toujours remarqué par les employeurs dès la première lecture. Sachez que la lettre de présentation représente également une marque d’intérêt pour l’entreprise. Impossible de garantir que chaque responsable des ressources humaines la lira, mais il faut savoir que le temps que vous aurez pris pour la rédiger vous aura permis de réfléchir sur l’intérêt que vous portez à l’emploi.

Le message sur le répondeur manque de professionnalisme

On dit toujours qu’il faut faire une bonne première impression. Un employeur qui entend le message d’accueil de votre boite vocale avant d’avoir la chance de vous parler se fera une image de ce qu’il perçoit. À ce moment, il pourra évaluer votre timbre de voix et pourrait même imaginer l’attitude que vous dégagez juste à vous entendre. Faire preuve de professionnalisme sur le répondeur devient alors un élément indispensable. Au moment où vous ne serez plus un.e chercheur.euse emploi, vous pourrez refaire un nouveau message en lui donnant la couleur que vous désirez. Tant que vous êtes en recherche, restez simple, soyez dynamique, nommez votre nom et invitez poliment les gens à vous rappeler.    

La boîte vocale est pleine

Vous ne pouvez évidemment pas être toujours disponible! Par contre, il est important de s’assurer que les recruteur.euse.s puissent vous laisser un message. Tout comme le vôtre, leur temps est précieux. Si vous désirez qu’ils connaissent votre intérêt envers leur entreprise, assurez-vous d’être joignable en laissant de l’espace sur votre boîte vocale.

Ces conseils sont très simples, mais ils vous assurent de partir du bon pied avec la personne aux ressources humaines en vous démarquant dès le départ.


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous l’infolettre bi-mensuelle de Libre Emploi.

X