Depuis presque 2 ans, nous vivons une période faite de changements continus et d’incertitude. C’est pourquoi aujourd’hui, nous vous proposons de commencer la nouvelle année avec une résolution qui fait du bien : se donner le droit à l’erreur. Les obstacles, les changements, les déceptions, les dérapages, les échecs et les abandons… Tout le monde en rencontre de temps à autre dans son parcours. Soyons réalistes : nous ne pouvons pas complètement les éviter. Dans ce cas, nous avons tout à gagner à les rentabiliser sur le long terme.

Se donner le droit à l’erreur, qu’est-ce que cela veut vraiment dire?

Croyez-le ou non, ce n’est pas juste une belle métaphore pour avoir l’air intelligent dans une conversation. Il y a vraiment des avantages à adopter cette manière de penser.

Saviez-vous qu’Albert Einstein a échoué son examen d’entrée à l’université et qu’Oprah Winfrey s’est fait renvoyer de son premier emploi dans le domaine de la télévision? Ces obstacles ne les ont clairement pas arrêtés dans leur lancée professionnelle. Bref, faire une erreur est en fait une occasion de s’améliorer.

Donc, si à partir de 2022, nous apprenons de nos échecs et adaptons nos prochains choix, nous nous sentirons mieux et serons plus productifs. Ajoutons à ça une pincée de résilience et cette année sera certainement instructive et pleine de possibilités. Laissons-nous le droit à l’erreur, mais aussi le droit de s’écouter, de se prioriser et d’aller chercher de l’aide.

Bonne année imparfaite à tous!


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous l’infolettre bi-mensuelle de Libre Emploi.

X