Par Anne-Marie Vézina, le 1er août 2018

À la fin de nos études (ou lors d’une réorientation de carrière), le paradoxe de l’expérience de travail revient toujours. Les employeurs veulent embaucher des candidats qui ont plusieurs années d’expérience, alors que ceux qui postulent ne sont pas retenus en raison de ce fameux manque d’expérience. Que faire? On ne peut tout de même pas s’inventer une vie professionnelle de 5 ou 10 ans d’expérience simplement pour combler les exigences…

Comment peut-on « se bâtir » de l’expérience de travail si personne ne nous donne la chance de travailler ?

Impliquez-vous dans des activités dans votre domaine à titre de bénévole pour aller chercher de l’expérience pertinente. Sinon, vous pouvez aussi demander d’être observateur pour une journée-carrière ou encore offrir votre candidature pour un stage en emploi et qui sait, peut-être que votre expérience bénévole vous mènera à un futur poste! Parole de conseillère, ces expériences sont TRÈS CRÉDIBLES dans un CV aux yeux des recruteurs.

Si on veut un emploi maintenant, comment se faire engager même sans expérience?

  1. Faites ressortir vos compétences pertinentes au poste dans votre candidature. Par exemple, si vous n’avez jamais eu le titre de conseillère au service à la clientèle, peut-être avez-vous déjà eu à traiter des plaintes de clients ou à répondre à la clientèle sur des produits ou des services dans un ancien emploi ? Ces compétences seront fort probablement utiles dans votre futur poste, même si l’appellation d’emploi n’était pas la même.
  1. Restez à l’affût des nouveautés dans votre domaine et mettez de l’avant vos nouvelles connaissances ou formations ainsi que votre côté novateur afin de vous distinguer des candidats avec de l’expérience. Parfois, les entreprises sont à la recherche d’employés qui suivent les dernières tendances en termes de programmes, de logiciels ou de façons de faire. Un vent de nouveauté dans une entreprise peut être très bien vu par un employeur qui cherche à innover.
  1. Finalement, démontrez votre intérêt pour le poste, pour l’entreprise et n’oubliez surtout pas de faire valoir votre désir d’apprendre de nouvelles choses. La motivation est un FACTEUR CRUCIAL dans la sélection d’un candidat. Cela pourrait faire davantage la différence que le nombre d’années d’expérience que vous possédez. Un employeur qui trouve que vous avez un bon potentiel et qui vous voit motivé se dira peut-être qu’il vaut la peine d’investir dans votre candidature et vous former « à son goût » plutôt que d’engager une personne avec de l’expérience. Croyez-moi, je l’ai vécu personnellement!

Vous avez envie d’en savoir davantage sur les astuces et les trucs pour contrer ce paradoxe? Demandez une rencontre avec une de nos conseillères qui se fera un plaisir de vous accompagner dans vos recherches.


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle
de Libre Emploi.
X